Solarword sauvé de la faillitte par Qatar Solar Technologies

L’industrie solaire européenne peut retrouver le sourire. SolarWorld, l’un des derniers fabricants allemands de panneaux photovoltaïques, vient de signer un accord avec Qatar Solar Technologies.

On pensait la lumière définitivement éteinte pour SolarWorld, le dernier grand fabricant allemand de panneaux photovol­taïques.

La situation était critique : déjà alourdi d’une dette de 300 millions d’euros, le groupe fondé par Frank Asbeck avait enregistré près de 92 millions d’euros de pertes en 2016, pour un CA de 803 millions. La fin de parcours était attendue pour une société qui à son zénith, en 2007, pesait plus de 4 milliards d’euros, avant d’enchaîner des années de ­pertes. Mais coup de théâtre au mois d’août : l’entreprise va finalement céder pour 100 millions d’euros ses principaux actifs, dont ses deux sites de production situés en Saxe et en Thuringe, à SolarWorld Industries, un co-entreprise entre Frank Asbeck, et Qatar Solar Technologies, détenu à 49 % par les Qataris.

Chauffage et Sanitaires

Je découvre!

Fermé