Jour du dépassement... Inverser la tendance est possible !

Le jour du dépassement avance malheureusement d’années en années.  En 2018, nous allons passer 5 mois à vivre à crédit sur les ressources disponibles sur Terre… 5 mois ! Cela signifie qu’il faudrait 1.7 planètes Terre pour satisfaire nos besoins en ressources naturelles.

La Libre Belgique nous propose un bel article sur comment inverser cette tendance.

Un des grands points d’attention est évidemment la consommation d’énergie fossile, qui peut être endiguée en isolant les bâtiments et en produisant son électricité verte grâce à des installations photovoltaïques.

Chaque année, l’ONG Global Footprint Network détermine le jour du dépassement « Earth Overshoot Day », c’est-à-dire la date à laquelle la consommation des ressources naturelles par les êtres humains dépasse ce que la Terre peut produire en une année.

Le calcul tombe cette année le 1er août. Ce qui implique que ce mercredi, « nous aurons utilisé plus d’arbres, d’eau, de sols fertiles et de poissons que ce que la Terre peut nous fournir en un an pour nous alimenter, nous loger et nous déplacer et émis plus de carbone que les océans et les forêts peuvent absorber”, explique Valérie Gramond du WWF, partenaire du Global Footprint Network. “Il nous faudrait aujourd’hui l’équivalent de 1,7 Terre pour subvenir à nos besoins », poursuit le WWF Belgique dans un communiqué. L’Humanité vivra désormais à crédit pendant cinq mois. Mais cette évolution n’est pas une fatalité.

Comment donner un peu de répit à la terre ?

En dépit de ce bilan alarmant et du mur au pied duquel se trouve l’Humanité, « des solutions existent pour inverser la tendance », souligne le WWF. Mettant l’accent sur le volontarisme tant les « ressources des hommes sont infinies, contrairement à celles de la planète », l’ONG a identifié quatre domaines clés qui définissent la tendance à long terme. Tous « sont déterminés par nos choix individuels et collectifs », souligne le réseau.

Lire la suite sur le site de La Libre